Skip to content

L’engagement dans la relation

L’engagement dans la relation

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email

L’engagement dans la relation est la capacite a etre vraiment soi-meme avec l’autre. Comment respecter ses propres besoins tout en respectant les besoins de l’autre ? Dans cet article, vous comprendez les enjeux des relations.

S’engager pour oser être soi-même

L’engagement est toujours lié à une relation, envers soi-même et envers les autres. S’engager dans un apprentissage, s’engager dans un contrat, s’engager dans une activité, s’engager dans une relation…

S’engager signifie étymologiquement « en-gage », c’est-à-dire mettre en gage, se lier par une promesse. Ainsi, l’engagement, telle une promesse, raisonne comme une confiance inébranlable dans le choix que je fais et que je sens juste. Je m’engage lorsque je me lance vers une direction qui m’appelle fortement. Je suis alors prête à faire face aux difficultés qui se lèveront sur ce chemin, coûte que coûte et portée par une certaine force à la hauteur de ma détermination.

L’engagement dans la relation implique quant à elle de nombreuses complexités liées à nos différentes personnalités, et donc contrariétés. C’est ce qui rend l’engagement parfois difficile avec la peur d’être vraiment soi-même face à l’autre.

Il y a une sorte de mystère autour de cette notion d’engagement : qu’est-ce qui me pousse à prendre telle ou telle direction ? D’où me vient ce désir de me lancer ? Qu’est-ce qui rend parfois si difficile de faire ce choix ? Qu’est-ce qui se joue profondément pour moi et pour les autres ?

L’approche centrée sur la personne est une thérapie relationnelle au cœur de ces questionnements car l’engagement dans la relation est le moteur du changement et du développement personnel.

Qu’est-ce que la relation thérapeutique ?

L’engagement et la liberté peuvent sembler paradoxales. Comment l’engagement dans une relation peut-elle m’aider à me sentir plus libre ?

En vérité, cela dépend des conditions dans laquelle prend place cette relation. S’il y a bienveillance, volonté de compréhension, absence de jugement, alors il y a de fortes chances pour que la relation soit un terrain d’épanouissement. C’est le propre de l’approche centrée sur la personne. Le thérapeute incarne les conditions favorables pour que la relation offre à la personne la possibilité d’être vraiment elle-même.

Dans ce climat thérapeutique, la personne se sent en confiance, accepter telle qu’elle est. Elle peut s’autoriser à vivre pleinement ce qui la traverse sans la peur d’être juger. En ce sens, Carl Rogers écrivait : « Il existe un curieux paradoxe : quand je m’accepte tel que je suis, alors je peux changer. »

 Il existe un curieux paradoxe : quand je m’accepte tel que je suis, alors je peux changer.

Carl Rogers

Pour cela, la relation doit être suffisamment bienveillante pour que la personne s’y engage et s’autorise à y être authentique. En ce sens, il y a une recherche de l’essentiel qui s’installe dans la relation. Cet essentiel, me semble-t-il, s’apparente à la simplicité, sans-condition, à la joie d’être. La joie d’être simplement, peu importe ce qui émerge. Cet essentiel, je constate qu’il mène chaque fois la personne et moi-même vers une autonomie et une liberté plus grande encore.

La liberté d’être soi-même dans la relation nous aide à grandir vers encore plus d’essentiel, plus de créativité. On se sent pleinement vivant. Carl ROGERS parlait de « la vie pleine ». En cela, si les conditions le permettent, la relation peut être thérapeutique.

Vous souhaitez faire l’experience de la relation therapeutique ? Je vous accompagne personnellement en rendez-vous en visioconference.

D'autres articles pourraient vous intéresser

reconnaitre l'anxiete

Comment réduire son anxiété ?

Réduire son anxiété est un enjeu majeure en ces temps de stress intense. Comment diminuer son anxiété au quotidien pour

Expatriés : sortir de l’isolement

En tant qu’expatriés, on peut rapidement souffrir l’isolement et la situation peut devenir difficile à vivre. Changement d’habitudes, éloignement des

Dépression : comment remonter la pente ?

Elle peut toucher tout le monde La dépression n’est pas un simple coup de déprime ou une tristesse passagère mais une véritable
Abonnez-vous !

Recevez chaque mois la sélection des nouveaux articles dans votre boîte mail.